Vente immobilière à Viroflay : la nouvelle version obligatoire de l’audit énergétique en 2024

Partager sur :
Vente immobilière à Viroflay : la nouvelle version obligatoire de l’audit énergétique en 2024

Pour rappel, l’audit énergétique a été rendu obligatoire depuis avril 2023. Mais un an après, cet examen subit déjà d’importants changements. En effet, une nouvelle version est apparue depuis le 1er avril dernier. Désormais, c’est celle qui devra être appliquée, notamment lors d’une vente immobilière à Viroflay. Découvrez ses grandes lignes.

La rénovation « par étapes » doit reporter le bien deux classes plus haut

Auparavant, chaque phase d’un programme de rénovation énergétique dit « par étapes » devait permettre au bien de gagner un échelon dans le classement du DPE. Mais la nouvelle version de l’audit énergétique exige que le reclassement se fasse sur deux échelons. Concrètement, un bien noté F devra faire l’objet d’un scénario de travaux qui peut lui permettre d’être noté D au lieu de E. 

L’objectif d’atteindre la note B ne sera plus obligatoirement 

L’ancienne version du diagnostic stipulait qu’un scénario de travaux « tout en un seul chantier » devait amener le bien à une note au moins égale à B. Mais la version apparue en avril exige que la propriété puisse atteindre un niveau performant. Une passoire thermique (F ou G au DPE) doit alors bénéficier de travaux pouvant la classer C.

Les rénovations doivent aussi prendre en compte le confort d’été

Auparavant, l’objectif principal à atteindre à partir de travaux de rénovation énergétique consistait à améliorer le confort thermique du bien durant l’hiver. Mais désormais, les programmes de travaux doivent aussi se pencher sur le confort thermique des lieux pendant la période estivale.

Un troisième scénario de travaux doit être établi

L’ancienne version de l’audit énergétique devait présenter au moins deux scénarios de travaux adaptés à la configuration et à la situation du bien. L’un doit constituer une rénovation énergétique « par étapes ». L’autre doit concerner un scénario « tout en un seul chantier ». Mais le nouveau compte rendu du diagnostic peut désormais en comporter un troisième.